Les
auteurs
Philosophes
Politiques
Architectes
Économistes
Historiens
Sociologues
Écrivains

AU SOMMAIRE DU N°44 / juin 2016 Avant-propos

Précédent
  • Cécile RENOUARD

    Cécile RENOUARD

    Religieuse de l'Assomption. Professeure au Centre Sèvres - Facultés jésuites de Paris et directrice du programme de recherches « Codev - Entreprises et développement » à l'École supérieure des sciences économiques et commerciales (Essec).

    Le travail au service du lien social et écologique


    La pensée sociale de l'Église catholique définit la notion de travail, sa place et ses objectifs dans l'existence. Elle appelle aussi à regarder avec discernement les modèles économiques et sociaux à privilégier.

  • Myriam EL KHOMRI

    Myriam EL KHOMRI

    Ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social.

    Comment transformer le travail pour sauver l'emploi ?


    Le projet de loi « Travail » qui vise à moderniser le monde du travail est un des éléments de la politique globale engagée par le gouvernement pour lutter contre le chômage. Avec trois axes majeurs : plus de dialogue social, plus de visibilité pour les acteurs économiques et plus de droits pour chaque actif.

  • Marie-Claire CARRÈRE-GÉE

    Marie-Claire CARRÈRE-GÉE

    Présidente du Conseil d'orientation pour l'emploi.

    Ubérisation : entre idées reçues et tendances de fond


    Flexibilité, pluriactivité et individualisation sont les mots clés de la transformation de l'activité et des emplois. Et ce, à l'heure de la mondialisation, de la crise, des plateformes et de la nouvelle économie, en réponse aussi à de nouvelles aspirations des actifs. Ces tendances remettent en cause les modes traditionnels d'exercice du travail. L'enjeu est d'en maximiser les avantages et d'en réduire les inconvénients, pour les individus comme pour les entreprises.

  • Isabelle BOURGEOIS

    Isabelle BOURGEOIS

    Chargée de recherche au Centre d'information et de recherche sur l'Allemagne contemporaine (Cirac)* et rédactrice en chef de « Regards sur l'économie allemande ». * www.cirac.u-cergy.fr

    Allemagne : la préférence pour l'emploi


    Avec un taux de chômage de 5 % 1, l’Allemagne frise le plein-emploi. Pourtant, en France on croit en général que les Allemands sont exposés à la précarisation de l’emploi et au risque de pauvreté. Or, si ces deux phénomènes existent bel et bien outre-Rhin, ils sont aujourd’hui largement contenus.

  • Catherine DABADIE

    Catherine DABADIE

    Journaliste, correspondante à Rome du quotidien « L'Opinion ».

    Italie : un premier bilan du Jobs Act


    La réforme du marché du travail de Matteo Renzi est entrée en vigueur il y a un an en Italie, mettant fin au mythe de l'emploi à vie en facilitant les licenciements tout en encourageant l'embauche sous forme de CDI. Mais si elle a permis de relancer l'emploi et de lutter contre la précarité, ses effets à long terme suscitent quelques réserves.

    
Suivant

Constructif est un magazine de débats de société et d'idées, édité par la Fédération Française du Bâtiment.