© Philippe Baudouin

Didier RIDORET

Président de la Fédération Française du Bâtiment.

Mobilisons-nous pour les jeunes

Les auteurs de ce numéro nous le disent : la jeunesse n'est pas une mais plurielle, et cette catégorie d'âge est caractérisée par des disparités importantes. Ces inégalités ne sont pas nouvelles il y a belle lurette que l'on observe des différences en fonction des classes sociales, par exemple, mais elles vont en s'accentuant. Jamais les chances d'un non-diplômé d'accéder directement à un emploi en contrat à durée indéterminée n'ont été aussi minces. Jamais non plus l'accès des jeunes à l'emploi n'aura été autant semé d'embûches, au point que l'historienne Ludivine Bantigny évoque le « préjudice de l'âge ».

Évidemment, personne ne peut se satisfaire d'un tel constat. Nous avons une responsabilité à l'égard de nos enfants et nous savons combien nos entreprises ont besoin de jeunes. Ces quinze dernières années, nous avons beaucoup investi pour aller à leur rencontre, leur faire découvrir nos chantiers, les former à nos métiers, notamment par la voie de l'apprentissage, et les accueillir dans nos entreprises. Aujourd'hui, notre profession réaffirme son engagement à l'égard des jeunes. Elle compte désormais près de 30 % de moins de 30 ans dans ses effectifs. Et il nous faut poursuivre nos efforts en ces temps plus difficiles.

Le président de la République a fait de la jeunesse une priorité de son quinquennat, ce que le ministre du Travail, Michel Sapin, rappelle dans ces pages en expliquant l'action du gouvernement. Il est clair qu'il faudra aller plus loin. Toutes les bonnes volontés doivent se mobiliser. Faisons ensemble le pari de l'emploi des jeunes. C'est la meilleure façon de redonner confiance à notre société et de préparer l'avenir.

http://www.constructif.fr/bibliotheque/2013-11/mobilisons-nous-pour-les-jeunes.html?item_id=3383
© Constructif
Imprimer Envoyer par mail Réagir à l'article