Les
auteurs
Philosophes
Politiques
Architectes
Économistes
Historiens
Sociologues
Écrivains

AU SOMMAIRE DU N°58 / mars 2021 Avant-propos

Précédent
  • Cédric TELLENNE

    Cédric TELLENNE

    Professeur de géopolitique en classes préparatoires HEC, auteur et directeur de collection à La Découverte.

    Recompositions géopolitiques, recompositions économiques


    Dans le monde actuel, l’économie est devenue un terrain d’affrontement privilégié. D’un contexte géopolitique parfois difficilement lisible, mais marqué par la confrontation entre les États-Unis et la Chine, ressort une guerre économique mondiale. Elle se déroule sur tous les fronts et voit se recomposer les équilibres et les instruments de la puissance.

  • Alain JUILLET

    Alain JUILLET

    Président de l’Académie d’intelligence économique. Ancien haut responsable chargé de l’intelligence économique au secrétariat général de la Défense nationale.

    Tous concernés !


    La guerre se déplace, globalement, des terrains militaires vers les confrontations économiques. Tandis que l’Occident semble moins prêt aux conflits guerriers traditionnels, certains grands pays, comme les États-Unis ou la Chine, se donnent les moyens de la puissance économique, pour l’affrontement et le renseignement. La guerre économique vise à protéger ou conquérir des marchés, à renforcer ou déstabiliser des régimes. Intensifié par la généralisation des risques de cybersécurité, le sujet doit préoccuper et intéresser toutes les entreprises. Une question de survie.

  • Joffrey CÉLESTIN-URBAIN

    Joffrey CÉLESTIN-URBAIN

    Chef du Service de l’information stratégique et de la sécurité économiques (Sisse), ministère de l’Économie et des Finances.

    La politique de sécurité économique de l’État


    Renforcée, en termes d’organisation et d’ambition, la politique de sécurité économique s’adapte à la nouvelle donne géopolitique et aux nouveaux enjeux technologiques. Elle vise la protection à l’égard de prédations étrangères sans brider l’ouverture nécessaire. Elle s’appuie sur un arsenal juridique et une administration adaptée, en particulier pour contrôler les investissements étrangers. Elle déploie ses armes au service des intérêts économiques de la nation.

  • Christian HARBULOT

    Christian HARBULOT

    Directeur de l’École de guerre économique et directeur associé du cabinet Spin Partners.

    L’École de guerre économique : une success story française


    L’École de guerre économique forme, depuis près d’un quart de siècle, des décideurs aspirant à mieux saisir les crises et les confrontations. Produisant des connaissances et renforçant les compétences des entreprises, cette institution originale dédiée à l’intelligence économique se frotte au réel et aux théories, en luttant contre une certaine hégémonie anglo-saxonne et en proposant une expertise pratique.

  • Jacques HOGARD

    Jacques HOGARD

    Président du groupe Epee – Experts partenaires pour l’entreprise à l’étranger (www.epee.fr).

    La diplomatie d’entreprise


    La diplomatie d’entreprise, complément et parfois alternative à la diplomatie d’État, s’impose comme une discipline nécessaire. Mobilisant des réseaux de confiance et d’influence, cette activité diplomatique permet résolutions de crises et conquêtes de nouveaux marchés à l’international. Pour une entreprise, quelle que soit sa taille, il s’agit de pouvoir se protéger et se développer, dans un contexte de compétition accrue, notamment dans les zones compliquées.

    
Suivant

Constructif est un magazine de débats de société et d'idées, édité par la Fédération Française du Bâtiment.