Les
auteurs
Philosophes
Politiques
Architectes
Économistes
Historiens
Sociologues
Écrivains

AU SOMMAIRE DU N°60 / octobre 2021 Avant-propos

Précédent
  • Jean-Marc STÉBÉ

    Jean-Marc STÉBÉ

    Sociologue, professeur à l’université de Lorraine.

    L’INSEE et ses zonages : au-delà de l’opposition urbain-rural


    Afin de rendre compte des évolutions des territoires et de leurs réalités, l’INSEE produit des nomenclatures et des périmètres. Ceux-ci dépassent largement le schéma binaire qui distingue le rural et l’urbain. Ces élaborations statistiques procèdent de l’amélioration des méthodes, de la complexification des géographies économiques et sociales, du souci de pouvoir mieux se comparer à l’échelle internationale.

  • Daniel BEHAR

    Daniel BEHAR

    Géographe, professeur à l’École d’urbanisme de Paris, consultant à la coopérative ACADIE.

    La géographie administrative en mouvement


    Les tensions historiques entre jacobins et girondins retentissent sur le millefeuille administratif à la française. Les incantations aux territoires et les appels à la dilatation des périmètres alimentent un mouvement permanent d’élargissements et de rétrécissements. Réformes et contre-réformes se succèdent. Un dépassement est tout de même possible.

  • Sylvie BRUNEL

    Sylvie BRUNEL

    Professeur de géographie à Sorbonne Université.

    Espaces ruraux sous tension


    Autour des espaces ruraux, auxquels la pandémie a conféré une nouvelle attractivité, se jouent aujourd’hui de multiples enjeux. Il s’agit des nécessités d’une agriculture compétitive et nourricière. Il s’agit aussi de la valorisation d’un potentiel touristique. Il s’agit enfin de la réalisation des objectifs de développement durable.

  • Magali TALANDIER

    Magali TALANDIER

    Professeure en urbanisme et aménagement du territoire à l’université de Grenoble.

    Télétravail et recompositions territoriales : les Zoom towns


    L’extension du télétravail, accélérée par la crise de la Covid, affecte différemment les professions et les territoires. De nouvelles stratégies résidentielles et de nouvelles réalités immobilières s’avèrent favorables aux villes moyennes, mais les dynamiques en cours contribuent également à une recomposition des inégalités.

  • Carlos MORENO

    Carlos MORENO

    Professeur associé à l’université Paris 1 Panthéon Sorbonne, directeur scientifique de la chaire ETI (entrepreneuriat, territoire, innovation).

    Vivre dans nos métropoles : la révolution de la proximité


    Les villes doivent s’ajuster aux nouvelles aspirations à la proximité ainsi qu’aux nouvelles contraintes environnementales. Pour les métropoles, grandes comme petites, les programmes et réalisations autour du projet de « ville du quart d’heure » permettent l’adaptation de nos vies et de nos géographies quotidiennes.

    
Suivant

Constructif est un magazine de débats de société et d'idées, édité par la Fédération Française du Bâtiment.