Préambule

Seniors : quels enjeux ?

Eh oui, la France vieillit … Les démographes présentent les chiffres dans toute leur brutalité : en 2050, 20 millions de personnes, soit un tiers des Français, auront plus de 60 ans et environ 13 millions seulement, moins de 20 ans. Il y aura alors 1,4 actif potentiel pour un retraité potentiel, contre trois pour un en 1950.

Les conséquences de cette évolution sont innombrables : baisse de la population au travail, indispensable rééquilibrage du système des retraites, nécessaire mise en adéquation de l’offre de logements, de structures d’accueil et de services avec les besoins de personnes qui vivent de plus en plus longtemps mais qui, de ce fait, sont de plus en plus nombreuses à souffrir d’une diminution progressive de leur autonomie.

En fait, si, en France, l’on parle volontiers de seniors pour les plus de cinquante ans, il y a bien une césure au sein de cette catégorie entre de jeunes retraités encore valides, au pouvoir d’achat attractif pour nombre d’agents économiques, et des personnes âgées souvent dépendantes dont les besoins deviennent très spécifiques.

Mais la richesse des témoignages dans ce numéro le prouve : les réflexions sur cette profonde mutation de notre société sont nourries tant par les hommes politiques que par les économistes, les sociologues ou les chefs d’entreprise.

Jusqu’où les collectivités publiques doivent-elles aller pour assister les plus âgés de nos concitoyens ? Comment garder au travail plus longtemps les salariés ? Comment adapter le logement et, plus largement, la ville à la longévité accrue des Français ? Dans ce numéro de Constructif, vous trouverez quelques réponses à ces défis d’aujourd’hui et demain.

http://www.constructif.fr/bibliotheque/2002-11/preambule.html?item_id=2433
© Constructif
Imprimer Envoyer par mail Réagir à l'article