Jacques CHANUT

Président de la Fédération française du bâtiment

Des modèles pluriels

L'entreprise a toujours constitué une communauté de personnes et de projets. Et elle le restera toujours. Certes, réalités, structures, environnements, technologies et marchés se transforment. Et ils se transformeront et se diversifieront sans cesse ; peut-être plus vite demain qu'aujourd'hui.

C'est assurément déjà le cas dans l'immobilier et le bâtiment, qui prennent le virage de la révolution digitale.

Dans tous les domaines, les attentes se font de plus en plus élevées à l'endroit des entreprises. Nombre d'experts et de responsables — au nom de la RSE — souhaitent étendre leur objet — jusqu'à changer le Code civil — et élargir le champ de leurs responsabilités.

Les entreprises doivent rester ouvertes et attentives, mais il n'y a certainement pas un modèle unique à poursuivre. Traiter de l'entreprise impose le pluriel, avec des obligations ajustées mais aussi de nécéssaires marges de manœuvre. La liberté de ton se retrouve dans les contributions de ce numéro, pour nourrir les discussions sur le futur de ces institutions absolument incontournables.

http://www.constructif.fr/bibliotheque/2018-7/des-modeles-pluriels.html?item_id=3652
© Constructif
Imprimer Envoyer par mail Réagir à l'article