Préambule

Temps libre et nouveaux modes de vie

Notre mode de vie est « dominé par le travail et structuré par le temps de travail », explique le futurologue Hugues de Jouvenel. Or, incontestablement, le travail a changé : plus éclaté dans le temps et dans l’espace que par le passé, plus précaire aussi, il détermine des modes de vie de plus en plus divers.

Quelle est la place du temps libre dans ces modes de vie ? Une part globalement plus importante que voici vingt ou trente ans d’un point de vue individuel, estime Robert Rochefort (Credoc). Mais qui n’est pas la même pour les hommes et pour les femmes, rappelle-t-il. Reste que la définition du temps libre peut être délicate, même si un certain consensus s’opère sur la notion de « temps non contraint ». En effet, l’interaction entre temps de travail et temps libre est d’autant plus forte que, pour reprendre les termes de Robert Rochefort, « le temps de travail, même quand il baisse, devient plus accaparant, plus stressant, et les gens utilisent une partie de leur temps libre pour se reposer ». En outre, les portables – ordinateurs et téléphones – ont inévitablement favorisé l’immixtion du travail dans la sphère jusqu’ici restée privée.

Que font les Français de leur temps libre supplémentaire ? Eh bien, ils regardent plus la télévision, activité de loisir numéro un incontestée… Mais ils prennent aussi plus de vacances, plus fractionnées. Ce qui permet à Eric Blanc (Pierre et Vacances Tourisme) d’observer la montée en puissance de la demande de courts séjours dans ses résidences, et ce toute l’année. Ils ont aussi plus d’activités culturelles, associatives ou sportives que par le passé. Sans oublier un certain développement du bricolage et du jardinage…

http://www.constructif.fr/bibliotheque/2002-1/preambule.html?item_id=2401
© Constructif
Imprimer Envoyer par mail Réagir à l'article