Jacques CHANUT

Présidentde la Fédération Française du Bâtiment

Une voie de progrès

Même en période de crise, le bâtiment innove. Le nombre croissant des Avis techniques en atteste, comme les témoignages des professionnels, qu'ils soient maîtres d'ouvrage, industriels, architectes ou entrepreneurs. Chacun dans son métier comprend l'intérêt ou la nécessité d'une démarche innovante pour « sortir du lot ». Tous ont conscience que les impératifs de la transition énergétique et la demande des usagers, notamment, vont les conduire plus loin dans la recherche de nouveaux produits ou process.

Un des principaux vecteurs de progrès dans notre secteur sera le développement des applications du numérique, au premier rang desquelles figure le BIM (building information modeling), c'est-à-dire la modélisation des données du bâtiment. Cette méthode de travail fondée sur la collaboration de tous les acteurs autour de la maquette numérique d'un ouvrage, de sa conception à sa déconstruction, est une voie d'avenir, nul n'en doute. Elle introduit une évolution très importante dans les relations entre les intervenants, mais aussi un enrichissement de l'information partagée. Elle permettra à terme des économies de coûts et de délais et contribuera à une amélioration de la qualité des constructions.

Mais des étapes restent à franchir avant que le BIM puisse effectivement se déployer et que chacun se l'approprie. Pour les petites et moyennes structures, l'investissement sera lourd, les délais de formation importants et les outils complexes. Il faudra donc du temps, de la pédagogie et le soutien des pouvoirs publics pour y parvenir. Cette évolution est ineluctable et nous entendons bien aider nos entreprises à se saisir de tous ses potentiels.

http://www.constructif.fr/bibliotheque/2015-6/une-voie-de-progres.html?item_id=3471
© Constructif
Imprimer Envoyer par mail Réagir à l'article