Préambule

Investir : la Bourse ou la pierre

C’est une question maintes fois posée : l’investissement immobilier a-t-il une meilleure rentabilité que l’investissement en actions ?

L’étude menée récemment par Rexecode montre que, sur cent ans, l’achat d’un logement à Paris se révèle le meilleur placement. Le classement sur une vingtaine d’années change toutefois la donne.

La rentabilité n’est pas pour autant le seul critère de l’investissement, loin s’en faut, en particulier dans le logement. L’investisseur, expliquent la psychanalyste et le journaliste, répond à des motivations différentes selon qu’il choisit l’immobilier ou le placement financier.

Mais, puisque l’investissement immobilier est avant tout un choix réfléchi, moins «pulsionnel» que l’achat en Bourse, c’est pour une stabilité des règles institutionnelles et fiscales que plaident l’ancien président de la commission des finances du Sénat devenu ministre délégué au Budget et le notaire.

Sans oublier le fait que la pierre, qui constitue un bon élément de diversification des patrimoines, peut aussi être un bon placement « papier » alors qu’inéluctablement se confirme un mouvement de « financiarisation » de l’immobilier et se développent des techniques nouvelles de financement.

Les choix restent donc ouverts, le conseil du notaire aux personnes physiques restant « de ne pas avoir un patrimoine seulement immobilier »…

http://www.constructif.fr/bibliotheque/2002-5/preambule.html?item_id=2416
© Constructif
Imprimer Envoyer par mail Réagir à l'article