Sommaire N°18

Novembre 2007

Georges RIGAUD

Avant-propos

Logement : comment sortir de la crise ?

Michel MOUILLART

Des besoins durablement élevés

Patrick SIMON

Immigration et besoins de logements : une équation inconnue

Patrick De LA MORVONNAIS

La France éclatée

Quelques données chiffrées...

Patrick DOUTRELIGNE

Réorientons l'effort de la collectivité

Xavier EMMANUELLI

"Il faut une grande politique contre l'exclusion"

Frédéric CHASSAGNE

Les états d'âme du "coeur" de la population française

Christine CORBILLE, Gérard LACOSTE

Pénurie et ségrégation en Ile-de-France

Dominique MIGNOT, Louafi BOUZOUINA

Les disparités entre communes augmentent

Franck BOUAZIZ

Une crise de l'offre et de la solvabilité

François ASCHER

Notre démocratie locale est inadaptée

Claire DELPECH, Olivier LANDEL

L'intercommunalité, une bonne échelle

Jean-Claude DRIANT

Les trois enjeux de l'accroissement de l'offre

Bernard REICHEN

Mobilité, intensité, densité : les nouvelles équations de la ville territoire

Olivier PIRON

Du bon usage de la densification

Christine BOUTIN

Un toit pour tous

Marie-Noëlle LIENEMANN

Pour une politique globale cohérente

Christian BAFFY

Les défis du "construire plus et mieux"

Le débat d'idées, facteur de progrès pour l'entreprise

Philippe LEMOINE

Savoir où l'on va

Philippe RAYNAUD

L'idée et l'entreprise

Monique CANTO-SPERBER

L'entreprise, philosophie et éthique

Jean-Yves NAUDET

Pas d'entrepreneur sans éthique

Pierre FAYARD

De l'espace et de la tradition

Evelyne JOSLAIN

Les think-tanks, renfort des entreprises américaines

Quelques données chiffrées...

A intervalles réguliers, l'Insee procède à une estimation de la demande potentielle en logements. Il s'agit du flux de construction de logements neufs requis pour absorber le flux de nouveaux ménages, les nouvelles demandes en matière de résidences secondaires, la vacance courante et le renouvellement du parc. En revanche, cette mesure n'incorpore pas l'éventuel rattrapage des déficits accumulés.

Pour construire cette prévision, la première étape consiste à estimer l'évolution du nombre de ménages, en fonction d'hypothèses sur l'évolution de la population et sur celle des mouvements de cohabitation/décohabitation/recohabitation (voir tableau ci-dessous).

La seconde étape du travail consiste à émettre des hypothèses sur l'évolution des résidences secondaires, de la vacance et du volume de renouvellement du parc.

Le croisement de ces deux étapes permet de définir plusieurs scenarii envisageables (voir tableau ci-dessous). Lecture : pour une mortalité tendancielle, un solde migratoire annuel de 100 000 personnes, un scénario de décohabitation bas, un taux de vacance et un volume de renouvellement constant sur la période (respectivement 6 % du parc et 30 000 logements par an), la demande potentielle de logements ressortirait à 351 000 unités par an entre 2005 et 2009, 333 000 entre 2010 et 2014, 282 000 entre 2015 et 2020.

http://www.constructif.fr/bibliotheque/2007-11/quelques-donnees-chiffrees.html?item_id=2822
© Constructif
Imprimer Envoyer par mail Réagir à l'article