Frédéric CARAMELLO

Officier supérieur à la retraite, conférencier, formateur et consultant.

Sécuriser l'entreprise : un mode opératoire

Bibliographie sommaire et subjective

Il existe une myriade de publications, de conférences, de formations et de sites Internet sur la sécurité. Hormis les ouvrages des contributeurs à ce numéro de Constructif et les différents « livres blancs », on pourra consulter :

  • L’art de la prudence, de Baltasar Gracian, Rivages poche, 1994.
  • Cybernétique et société, de Norbert Wiener, 10-18, 1971.
  • Stratégie, de Basil H. Liddell Hart, Perrin, 1998. Traduit par le général Lucien Poirier, lui-même auteur d’ouvrages comme Stratégie théorique, Economica, 2001.
  • Traité pratique de sûreté malveillance, CNPP, 3e édition, 2011.
  • Éléments fondamentaux des Cindyniques, de Georges-Yves Kervern, Economica, 1995.
  • Le devoir de vigilance. De la nécessité du renseignement économique, de Christophe Babinet, Denoël, 1992.
  • L’entreprise aux aguets. Information, surveillance de l’environnement, propriété et protection industrielles, espionnage et contre-espionnage au service de la compétitivité, de Jacques Villain, Armand Colin, 2001.
  • Rumeurs. Le plus vieux média du monde, de Jean-Noël Kapferer, Points Essais, 2009, et du même auteur Les chemins de la persuasion. Le mode d’influence des media et de la publicité sur les comportements, Dunod, 1991.

*

  • « Espionnage économique. La France pillée », dossier de L’Expansion, novembre 2006.
  • Souriez, vous êtes surveillés, Manière de voir no 133, mars 2014.
  • « Enquête au cœur des directions de sécurité et sûreté », Sécurité & stratégie, octobre-décembre 2013.

Quelques citations pour élargir la réflexion

« La condition humaine est telle que les désastres n’y sont pas seulement probables mais certains et qu’il faut même s’entraîner à les envisager pour cesser de les redouter indéfiniment. » (Zénon)

« Ne pas prévoir, c’est déjà gémir. » (Léonard de Vinci)

« Faire, taire, dire. » (Devise de Jacques Cœur.)

« Dans la bonne fortune, se préparer à la mauvaise. » (Baltasar Gracian)

« Le futur influence le présent autant que le passé. » (Frédéric Nietzsche)

« Les principes qui régissent l’emploi des moyens (actions guerrières, politiques, industrielles) : économie des forces, nécessité de procéder par concentration et, en conséquence, par phases ou bonds, surprise pour l’ennemi, sûreté pour soi-même n’ont de valeur que par la façon dont ils sont adaptés aux circonstances. » (Charles de Gaulle)

« La seule sécurité qu’on puisse attendre dans ce monde est une réserve de savoir, d’expérience et de savoir-faire. » (Henri Ford)

« Ceux qui s’accrochent à la vision lénifiante d’une activité économique civilisatrice et génératrice d’entente et d’un commerce fondé sur le dialogue, alors qu’il l’est d’abord sur le mensonge et la ruse. Dieu des commerçants, Mercure était aussi celui des voleurs. » (Christophe Babinet)

« Loin de moi l’envie de tout maîtriser, je me priverai de l’essentiel ! Ce désir totalisant relève d’ailleurs de l’utopie, d’un banal réflexe sécuritaire. Ce que je puis, du moins, c’est me préparer. » (Alexandre Jollien)

http://www.constructif.fr/bibliotheque/2014-7/securiser-l-entreprise-un-mode-operatoire.html?item_id=3431&web=1
© Constructif
Imprimer Envoyer par mail Réagir à l'article